RSS

Archives Mensuelles: décembre 2011

Vin de Pays d’Oc – Vignes Rousses – Les collines du Bourdic

Ce vin est un vin blanc moelleux issu de raisins surmuris. Il est élaboré à partir d’un seul cépage : le Viognier. La bouteille vaut environ 12€.

Aspect visuel : limpide – très brillant – jaune pâle – reflets gris et verts – larmes fines

Aspect olfactif : agréable – expressif – fruits frais (pêche et abricot)

Aspect gustatif : moelleux – bien équilibré – chaleureux – fruits confits

Conclusion Un vin très agréable et chaleureux que vous pourrez déguster avec du foie gras, du roquefort ou des desserts aux fruits

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 16/12/2011 dans Dégustations

 

Les différents statuts du vin au cours de l’histoire

Vin et religion

Le vin a une grande importance dans la religion, notamment dans le christianisme, il y a d’ailleurs 441 mentions du vin dans la Bible !

Premier miracle de Jésus en Galilée, changer l’eau en vin lors des Noces de Cana. Un tableau représente ce miracle au Musée du Louvre (Les noces de Cana / 1562-1563 Véronèse).

 

 

___________________________________________________________

Vin et santé

Le vin a longtemps été associé à une boisson désaltérante car à une certaine époque, l’eau était souvent non potable et contenait beaucoup de bactéries.

« Le vin est la plus saine et le plus hygiénique des boissons » – citation de Pasteur

___________________________________________________________

Vin et échanges sociaux

A l’époque de la Grèce antique, le vin est synonyme de partages, mais il est réservé à l’élite et aux hommes. Ils organisaient des « symposium » (qui signifie « boire ensemble » en grec). Ces « symposium » étaient en fait des réunions amicales, où l’on philosophait et buvait du vin.

___________________________________________________________

Vin et force

Au 19ème siècle, le vin était considéré comme une boisson enrichissante, qui donnait force et puissance pour les durs labeurs, les travaux des ouvriers et autres activités physiques.

Ce premier tableau représente des femmes au travail. Les repasseuses d’Edgar Degas / 1884 exposé au Musée d’Orsay.

Ce deuxième tableau représente les Raboteurs de parquets / Caillebotte – 1875 exposé au Musée d’Orsay

___________________________________________________________

Vin et politique

Le vin est aussi source de richesse et de conflit politique, comme par exemple avec les avantages conférés aux vins de Bordeaux par Aliénor d’Aquitaine en 1152. Elle permet aux vins de Bordeaux d’être exportés en priorité vers l’Angleterre. Les autres vins sont exportés plusieurs semaines après, lorsque le marché anglais est alors déjà saturé par les vins de Bordeaux.

___________________________________________________________

Vin et plaisir

Aujourd’hui, on consomme le vin avec modération et pour le plaisir… ce n’est plus un produit de tous les jours (en tout cas pas pour tous !). Il représente « l’art de vivre à la française« .

 
Poster un commentaire

Publié par le 14/12/2011 dans Histoire du vin

 

L’élaboration des vins rouges – The red wines making process

Les vins rouges sont élaborés à partir du jus et des peaux de raisins noirs. La couleur provient des pigments contenus dans la peau de la baie. Une fois que les raisins sont amenés au domaine viticole, les rafles sont enlevées grâce à un érafloir et les baies sont foulées pour être éclatées. Pour les vins rouges, le moût et les peaux sont transférés dans une cuve de macération entre 25 et 30°C. Cette étape créé de l’alcool et extrait d’abord la couleur, puis les tannins et les arômes du raisin.

L’intensité de la couleur et la présence des tannins dans le vin final dépend du temps de macération (contact entre le moût et les peaux). Cette macération peut durer 5 jours pour les rouges légers comme les Beaujolais. Pour les rouges aux arômes plus intenses, comme certains Bordeaux, elle peut durer jusqu’à deux semaines.

Quand la couleur et les tannins sont suffisants, on procède à l’écoulage pour obtenir le jus/vin de goutte. Le marc restant est alors pressé, cela produit une certaine quantité de vin que l’on appelle : jus/vin de presse. Le jus/vin de presse contient un niveau de tannins plus élevé, on l’assemble avec le jus/vin de goutte pour produire le vin final.

Cette assamblage est alors prêt à vieillir en cuves ou en fûts, cela dépend du producteur et de ce qu’il souhaite élaborer.

Enfin, les bouteilles sont étiquetées et le vin rouge est prêt à être vendu !

___________________________________________________________

Red wines are made from the juice and skins of black grapes. The colour comes from the pigments in the skins. When the grapes reach the winery, the stalks are removed in a destalking machine and the grapes are crushed to break the skins. For red wines, both must and skins are transferred into the vat for maceration at between 25 and 30°C. This stage create alcohol and extracts first colour and then tannins and aromas from the skins.

The amount of colour and tannins in the finished wine depend on how long the new wine is kept in contact with the skins. This can be a little as five days for light wines such as Beaujolais. For more richly-flavoured wines such as top quality Bordeaux, it will be about two weeks.

When colour and tannins are sufficient, the free-run juice is drawn from the skins into a clean vat. The skins are then pressed, yiedling a further quantity of wine, known as the press juice. Press juice contains higher levels of tannins, and is blended, all or in part, with the free-run juice to produce the character required.

Now, the red wine is aged in stainless steel vats or in oak barrels, it depends on the wine maker and what he wants to make.

Finally, bottles are labelled and the red wines is ready to be sold !

 
 

Un rouge sucré avec du chocolat !

Petite expérience personnelle de cet accord. J’ai dégusté il y a peu de temps un Rivesaltes rouge avec un gâteau au chocolat. Pour le coup, on déguste un vin surprenant avec un grand classique de la pâtisserie… J’ai acheté cette bouteille environ 10€ chez un caviste près de chez moi à Toul : « La Cave Lorraine ».

Ce vin, est un vin rouge sucré, un Rivesaltes du Château Les Pins.

Aspect visuel : forte intensité colorante – rouge très foncé, pourpre – reflets orangés

Aspect olfactif : un nez agréable – mûres – cassis

Aspect gustatif : sucré – puissant – mûres – pruneaux – tanins onctueux

Conclusion Une réussite. A refaire ! On peut envisager de le déguster avec tous les desserts à base de chocolat, mais aussi avec du foie gras… si vous voulez surprendre vos proches pour les fêtes…

 
Poster un commentaire

Publié par le 13/12/2011 dans Dégustations

 

Le guide Véron des Champagnes 2012

UN PROJET PÉDAGOGIQUE AVANT TOUT

Une belle initiative de la part de l’oenologue et professeur d’oenologie M. Michel Véron, et de la part des étudiants en BTSA Technico-Commercial en Boissons, Vins et Spiritueux du Lycée Viticole de la Champagne d’Avize (51).

Ce guide est le fruit d’un projet avant tout à dimension pédagogique et culturelle. Un grand nombre de cuvées de Champagne y sont représentées, accompagnées d’un commentaire de dégustation en français et en anglais.

__________________________________________________________

CE QUI FAIT LA DIFFÉRENCE

A la différence des autres guides, l’approche de la dégustation a été abordée avec la connaissance technique de l’élaboration de chaque cuvée. Par exemples, des arômes toastés et briochés peuvent nous rappeler que la cuvée est élaborée à 100% avec le cépage Chardonnay et des arômes boisés et vanillés peuvent nous indiquer un vieillissement en fût de chêne…

Ici, pas de notes, pas de barèmes, simplement des coups de coeur pour les cuvées dégustées…

__________________________________________________________

OU ACHETER CE GUIDE ?

Ce guide est en vente ici

__________________________________________________________

POUR ALLER PLUS LOIN…

Vous pouvez lire et suivre les autres commentaires de dégustation réalisés au Lycée Viticole de la Champagne d’Avize ici

Vous pouvez suivre les actualités de M. Michel Véron et des étudiants ici

 
Poster un commentaire

Publié par le 13/12/2011 dans Actualités

 

Comment déguster un whisky ?

Un amateur de vin et souvent un amateur de whisky, ou pas. Enfin bref, le whisky me fascine et c’est un produit que je ne connais pas encore très bien. En revanche, je sais le déguster (et c’est à peu près le même principe que la dégustation du vin, il faut faire appel à votre mémoire olfactive et gustative !). Voici donc quelques conseils pour déguster un whisky.

 

VERRE ET… EAU !

Pour commencer, vous devez utiliser un verre adapté à la dégustation du whisky et propre. Préparez à portée de main de l’eau plate pour l’allonger légèrement et buvez cette eau entre chaque dégustation pour rincer votre palais.

__________________________________________________________

EXAMEN VISUEL

Comme pour la dégustation du vin, commencez par analyser la couleur du whisky. Il faut savoir que sa couleur est due au bois du vieillissement, la teinte est foncée quand le bois est riche en tanins. Un fût plus usagé influencera moins la couleur.

Puis, comme avec le vin, tourner légèrement votre verre afin d’observer les larmes à l’intérieur du verre. Lorsqu’elles sont lentes et épaisses, c’est signe que le whisky aura du corps, inversement, si elles sont rapides et minces, le whisky aura une texture plus fine.

__________________________________________________________

EXAMEN OLFACTIF

Tournez à nouveau votre verre, prenez un inspiration et analysez d’abord les effets physiques (avez-vous une sensation de chaleur, de piquant, de rafraîchissement ?), puis analysez les arômes, de la même manière que pour la dégustation du vin.

Ensuite, c’est à ce moment que vous mettez une goutte d’eau et inspirez à nouveau. L’eau va favoriser la développement des arômes, mais attention à ne pas en mettre de trop !

__________________________________________________________

EXAMEN GUSTATIF

Analysez d’abord la texture (grasse, soyeuse, sèche, âpre…). Ensuite, il faut analyser l’équilibre en bouche, l’équilibre se juge par rapport aux goûts primaires : sucré, salé, acide et amer. Analysez les arômes.

Enfin, le whisky a-t-il une fin de bouche agréable ?

__________________________________________________________

DÉVELOPPEMENT

10 à 20 minutes plus tard, dégustez à nouveau le whisky de la même façon, il peut y avoir d’éventuels changements et de nouveaux arômes.

__________________________________________________________

CATÉGORIES D’ARÔMES

  • Céréaliers : gâteaux secs, céréales, son, cuir, malt, maïs…
  • Fruités : fruits secs, frais, exotiques, compotés…
  • Floraux : fleurs, herbes
  • Fumés : malt séché, tourbe, tabac, toasté…
  • Médicinaux : goudron, iode…
  • Boisés : sève, écorce, chêne, cèdre, sciure de bois…
  • Gras : beurre, graisse, crème, huile, cire…
  • Sulfureux : caoutchouc, allumettes, levures…

 

Voici mes conseils pour la dégustation de whisky. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et… bonne dégustation !

 
Poster un commentaire

Publié par le 12/12/2011 dans Dégustations

 

Vocabulaire de la dégustation – The wine tasting vocabulary


Examen visuel : clair, voilé/trouble, avec des dépôts, trouble

Couleur : pâle, lumineux/brillant, profond, foncé, éclatant/brillant, clair

  • Vins blancs : jaune, jaune pâle, jaune paille, jaune éclatant, jaune ambré, doré, nuances de vert
  • Vins rouges : rouge rubis, rouge brique, rouge-brun, pourpre, teinte/couleur/reflets grenats

Nez :

  • Floral, fruité
  • Fruits rouges (cerise, framboise, groseille, cassis, fraise)
  • Abricot, poire, pomme, pêche, prune
  • Fruits secs (prune, raisin)
  • Fruits confits (coing)
  • Agrumes (pamplemousse, citron)
  • Fruits exotiques (mangue, ananas)
  • Miel, amandes grillées/torréfiées, toasté/grillé
  • Epicé, poivré
  • Végétal (boisé, thym, romarin, champignons)
  • Animal (cuir, gibier)

Goût : acide, bonne attaque, tannique, tannins ronds, puissant, bien équilibré, complexe

___________________________________________________________

Visual examination : clear, cloudy, with particules, troubled

Colours : pale, light, deep, dark, bright, clear rich

  • White wines : yellow, pale yellow, straw yellow, bright yellow, amber yellow, gold, hints of green
  • Red wines : ruby red, brick red, brownish red, purple, garnet tints

Nose :

  • Floral, fruity
  • Red fruits (cherry, raspberry, red currant, black currant, strawberry)
  • Apricot, pear, apple, peach, plum
  • Dried fruits (plum, grape)
  • Crystallized/candied fruits (quince)
  • Citrus (grapefruit, lemon)
  • Exotic fruits (mango, pineapple)
  • Honey, roasted almonds, toast
  • Spicy, peppery
  • Vegetal (woody, thyme, rosemary, mushrooms)
  • Animal (leather, gamy)

Taste : acidity, good attack, tannic, rounded tannins, well-structured, well-balanced, complex

___________________________________________________________

  • Acide – acid
  • Âcre – pungent, harsh
  • Ample – ample
  • Âpre – harsh, hard, tart
  • Ardant – fiery, strong in alcohol
  • Astringent – astringent
  • Atteindre son apogée – to reach its peak
  • Belle robe – attractive appearence
  • Bouche franche – clean cut
  • Fin de bouche – the finish
  • Long en bouche – long finish, lingering finish
  • Bouquet – bouquet, nose, aroma
  • Brilliant – brilliant, bright
  • Capiteux – heady
  • Chargé en alcool – loaded with alcohol, heavy
  • Charnu – fleshy, meaty
  • Charpenté – well-strucured, robust, rich
  • Corsé – full-bodied
  • Demi-sec – medium dry
  • Doux – sweet
  • Effervescent – sparkling
  • Equilibré – balanced
  • Frais – fresh, chilled
  • Fruité – fruity
  • Généreux – generous
  • Gouleyant – smooth, easy to drink
  • Goût de bouchon – corky taste
  • Gras – fleshy, fat, rich
  • Jambes – have legs
  • Jeune – young
  • Liquoreux – syrupy, sweet
  • Millésime – vintage
  • Nez – Nose
  • Pétillant/Mousseux – sparkling, bubbly
  • A boire – ready to drink
  • Puissant -powerful
  • Racé – racy, well-bred
  • Sec – dry
  • Souple – supple
  • Tannique – tannic, with tannins
  • Vif – lively
  • Vin Doux Naturel/VDN – fortified wine
  • Vin de garde – wine for ageing, wine for laying down, wine to be kept